Vous ne savez pas comment définir une stratégie netlinking ? Vous voulez augmenter votre référencement grâce à une stratégie de lien personnalisée mais vous ne savez pas en quoi cela consiste ? Pour compléter mon article vous présentant les techniques de netlinking “white hat” et “black hat”, je vous présente ici les différentes étapes pour mettre en place votre stratégie netlinking off page afin d’optimiser vos liens et les rendre plus performants et efficace, avec quelques outils pour vous aider à établir leur profil.

Sommaire :

1. Première étape : Le profil des liens

2. Deuxième étape : Stratégie horizontale ou planning

3. Troisième étape : Identification des supports

4. Quatrième étape : Le contenu rédactionnel

5. Cinquième étape : Maintenance et analyse du positionnement

6. Le mot de la fin sur : la stratégie netlinking (+ infographie)

1. Première étape : Le profil des liens

La première étape pour amorcer votre stratégie netlinking consiste à faire une analyse complète et minutieuse de votre site internet afin d’établir « le profil de liens » dont vous avez besoin pour travailler le référencement naturel (SEO). La stratégie “off page” concerne exclusivement les liens externes pointant vers votre site, autrement dit les backlinks.

Pourquoi faire un « profil de liens » ? Le but de cette analyse est de connaître tous les liens pointant vers votre site, de savoir exactement ce que vous avez ou n’avez pas, ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas. Pour cela on analyse quelques critères :stratégie netlinking

    • D’où viennent les liens ? ( 90% des annuaires ou 60 % des communiqués de presse etc.) ;
    • De qu’ils proviennent ? (partenaires, clients, blogs etc.) ;
    • Quelle qualité des liens ? ; 
    • Sont-ils follow ou no flollow ? ;
    • Vers quel type de pages ? (profonde, page d’accueil).

Cette analyse peut prendre du temps car c’est un travail de longue haleine qui va augmenter proportionnellement en fonction du volume de liens à analyser et de la taille de votre site, pour ensuite établir des catégories de backlinks et mettre en place des actions différentes pour chaque lien, avec différent mots-clés vers différents types de pages.

Voici quelques outils sur le marché pour réaliser votre profil de liens :

2. Deuxième étape : Planning

stratégie netlinkingLe planning vous permet de mettre en place votre stratégie netlinking progressivement sur plusieurs mois ou années (eh oui, le monde n’a pas été créé en un jour !). Pourquoi une si longue durée ? J’imagine que vous n’êtes pas sans connaître l’arme secrète de Google pour

Eh oui, si vous vous mettez soudainement à obtenir cinq fois plus de liens du jour au lendemain, Penguin va se dire que ce n’est pas normal et peut-être pas très naturel donc il risque de vous sanctionner. Mieux vaut prendre votre temps pour obtenir une stratégie de référencement optimale et pérenne.

De plus, cet étalement vous permet de dire à Google « Mon site est lancé depuis 2 ans mais comme tu vois GG, j’ai régulièrement de nouveaux liens qui pointent vers mon site ». Ce qui signifie que de nouvelles personnes parlent de votre site générant une notoriété sans cesse renouvelée.

C’est une attitude que notre ami le mastodonte aime et comprend ainsi qu’il doit vous laisser à votre position actuelle dans les SERP, voire remonter votre rang.

NB : mettre en place un planning sur plusieurs années ne signifie pas que vous allez mettre des années à vous référencer ! Le référencement d’un site se fait au bout de quelques mois en général, si vous avez bien travaillé l’on-page et l’on-site. C’est un moyen sur le long terme d’entretenir votre PageRank (rang dans les SERP).

3. Troisième étape : Identification des supports

L’identification des supports de vos backlinks découle directement du profil de liens, si la première étape a été faite avec minutie alors elle vous sera d’une grande aide puisque vous partirez directement des résultats trouvés lors de l’analyse.

C’est une étape qui prend du temps car il faut chercher tous les sites qui pourraient potentiellement faire un lien vers votre site et chercher des éditeurs. Alors que les choses soient claires : les propriétaires des sites (ou webmasters, ou administrateurs) ne vont pas vous donner des liens juste parce que vous le leur demandez gentiment.

Pour obtenir des backlinks il faut donner de votre personne, à moins d’avoir une côte phénoménale sur Internet qui met tout le monde à vos genoux, vous devrez probablement donner des produits ou proposer un service gratuit pour leur graisser un peu la patte.

Voici quelques exemples de supports pouvant accueillir des backlinks :

    • stratégie netlinkingSite internet : les sites doivent proposer des informations pertinentes et fiables en lien avec le vôtre. Par exemple : vous avez un site sur le développement durable et vous avez un backlink depuis le site de votre partenaire zéro déchet ou d’énergie verte, c’est pertinent car cela peut intéresser vos visiteurs de découvrir ces autres contenus.
    • Blog : Comme pour les sites vous pouvez directement prendre contact avec des blogueurs réputés sur les mêmes axes. Soit vous tentez une approche directe en leur faisant une offre comme je vous l’ai expliqué. Soit vous passez par une approche plus longue en discutant régulièrement avec eux pour faire connaissance et ensuite leur proposer de faire un backlink (sans aucune garantie de réussite).

NB : Les échanges de liens bidirectionnels (A = > B, B<=A) ne sont pas recommandés par les référenceurs car Google ne semble plus y accorder beaucoup d’importance. De plus, cette technique se rapproche beaucoup de celle de la Ferme de liens (link farm ou Private Blog Network) c’est-à-dire que vous créez un réseau de sites dans l’unique but de créer des backlinks pour vous faire grimper dans les SERP.

    • Annuaire : (oui oui ça existe encore !) Vous pouvez les utiliser pour vous aider à vous référencer mais avec vigilance. Il existe beaucoup d’annuaires payants, ou laissés à l’abandon et d’autres encore très peu utilisés et mal référencés.
    • Communiqué de presse : Même si aujourd’hui ils ne transmettent plus vraiment de poids à la page qu’il promeut ils permettent encore de créer des liens pertinents qui peuvent générer du trafic. Pour être utilisé à bon escient je vous recommande d’en réaliser deux ou trois au par mois.
    • Forum : L’utilisation des forums est la technique la plus longue et fastidieuse du netlinking, à mon avis. Dans un premier temps, il faut cibler les forums spécifiques à votre secteur d’activité et en fonction du public. Ensuite, il faut discuter avec les membres pour vous faire connaître et pouvoir déposer un lien dans une conversation concernant le sujet de la discussion (pas dans les signatures !).

NB : Les propriétaires des forums sont vigilants à ce que vous ne venez pas uniquement faire de la publicité.

    • Réseaux sociaux : Ces supports peuvent vous apporter du trafic sur votre site, à condition de les choisir correctement en fonction de vos cibles (profession, âge etc.) mais ils ne vous apporteront pas de backlinks car Google ne crawl (parcours) pas les réseaux sociaux (en dehors de Tweeter depuis peu).

 

netlinking seo netlinking seo netlinking seonetlinking seo

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui avec l’évolution des réseaux sociaux, les nouveaux arrivés comme les morts subites, je vous conseille de vous tenir informé le plus possible afin de ne pas vous retrouver le bec dans l’eau, à travailler votre présence sur un réseau qui ne vous apporte plus rien car en réalité il en est train de décliner (par exemple : éminemment Viadéo et d’ici 10 ans Facebook).

J’ai réalisé une infographie sur les bonnes et mauvaises pratiques de netlinking liées aux différents supports, les flèches représentant la possibilité de créer des liens entrants ou sortants vers un certain type de support (donc pas de liens bidirectionnels).

4. Quatrième étape : Le contenu rédactionnel

stratégie netlinking

Le contenu du site et plus encore le contenu rédaction est souvent négligé or il s’agit de l’élément de base pour référencer vos pages. On pense à tort que n’importe qui peut rédiger le contenu d’un site et résultat il n’est optimisé ni pour l’Expérience Utilisateur (UX) ni pour Google. D’où la nécessité d’utiliser un rédacteur web pour la rédaction de vos pages (oui je prêche un peu pour ma paroisse, ne m’en voulez pas !).

Le meilleur conseil que je puisse vous donner pour savoir quoi mettre sur vos pages est de vous mettre à la place de votre visiteur et de vous demander ce que vous aimeriez vous-même voir (ou non) sur la page. Car après tout, n’oubliez pas que nous sommes tous des utilisateurs, votre expérience en tant que tel pourra vous servir pour satisfaire vos visiteurs.

Pour cette étape, passez donc en revue les contenus de vos pages, pour établir leur niveau qualitatif, niveau d’intérêt (sujets), d’originalité et leur dynamique avec les différents types de médias possibles à intégrer.

Eh oui pensez-y ! Le contenu visuel (vidéo et/ou image) en plus du contenu rédactionnel augmente l’intérêt de vos visiteurs pour votre site et les retient plus longtemps, ce qui fait comprendre au navigateur que vos visiteurs aiment votre site et qu’il correspond bien à la requête sur laquelle il est positionné.

5. Cinquième étape : Maintenance et analyse du positionnement

Le positionnement de vos pages dans les SERP est primordial pour jauger le résultat de la stratégie netlinking mise en place. C’est un indicateur plus pertinent de votre référencement que le trafic de votre site affiché sur la Google console.

Le référencement c’est comme les montagnes russes, un jour vous pouvez être en première position et la minute d’après tout en bas (en caricaturant bien sûr ! ). C’est pourquoi il faut faire une maintenance et analyser votre positionnement régulièrement, surtout si vous vous rendez compte que vos ventes chutent (pour les e-commerces par exemple).

stratégie netlinking

Quelques pistes pour analyser vos backlinks :

  • Sont-ils toujours actifs et existent-ils encore ? ;
  • Vous apportent-ils du positif ou du négatif ? ;
  • Y a-t-il des erreurs sur les pages affichées ?
  • Ai-je de nouveaux backlinks que je n’ai pas demandés ? Si oui, analysez-les comme vous venez de le faire avec les autres.

Bien que Google assure qu’on ne peut vous nuire grâce à une « attaque backlinks », il est évident que si un certain nombre de liens provenant de sites non pertinents pointent vers vos pages, Google va vous pénaliser car l’algorithme ne verra rien d’autre qu’un grand nombre de liens non pertinents.

J’imagine que vous vous demandez comment faire pour désavouer les liens nuisibles ? Il existe un outil Google de désaveu des liens entrants. C’est-à-dire que ces liens ne compteront pas dans le PageRank et seront ignorés. Vous pouvez procéder par au cas par cas par URL ou plus globalement par domaine.

Cet outil est à utiliser avec prudence, si vous n’êtes pas sûr et certain qu’un lien nuit à votre référencement alors laissez-le car il ne faudrait pas supprimer un lien qui génère l’effet inverse de ce que vous voulez.

6. Le mot de la fin sur : la stratégie netlinking (+ infographie)

Une bonne stratégie netlinking off page est un véritable travail de fourmi qui nécessite beaucoup de temps, un grand investissement autant en énergie, en concentration et en minutie afin d’aboutir à une stratégie optimale mise en place sur des mois voire des années.

Google faisant des mises à jour régulières de ses algorithmes, je vous conseille de vous tenir informé de celles-ci, surtout celles concernant l’algorithme Pengin qui vise spécifiquement les liens pour s’assurer que le référencement généré par eux est bien naturel.

 

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous sera utile, si c’est le cas n’hésitez pas à me mettre un commentaire pour partager vos expériences et donner des conseils supplémentaires à ceux qui passent par là. N’hésitez pas également à le partager en cliquant sur les boutons de partage juste en dessous ! Voici une petite infographie pour vous faire un récapitulatif des étapes pour mettre en place une stratégie de netlinking.

 

Stratégie netlinking

luctus Praesent commodo leo at ut quis, id sit