Nous vous parlons de temps en temps du SEO On-page, car c’est cette partie du référencement naturel que nous pratiquons pour optimiser vos textes. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Que veut dire cette terminologie ? C’est très simple, le SEO On-page est le référencement lié au contenu des pages. Il contient la définition des mots-clés (le principal et les secondaires), leur place dans le texte, le travail du maillage internet (les liens entre les pages) et le choix des ancres. Il existe 6 types de mots-clés dont voici les 3 types de mots-clés les plus utilisés.

1. Les mots-clés en tête de la longue traîne

Ce sont les mots-clés les plus utilisés dans la barre de recherche sur un sujet donné, genre « SEO».

Vous imaginez bien qu’il est difficile de positionner vos contenus sur ce mot-clé en vous assurant un référencement optimal. Il y a bien trop de trafic (de recherches qui apparaissent) pour vous assurer la pole position ! C’est pourquoi en rédigeant un article sur le thème du “SEO On-page ” par exemple, nous ne pouvons pas mettre uniquement le terme “Référencement”, sinon le texte que nous rédigeons pour mon client n’aurait aucune chance d’être trouvé sur le web.

Comment faire alors ? La réponse est juste en dessous. ⇓

2. Les mots-clés de la longue traîne

Les mots-clés de la longue traîne, tapés dans une barre de recherches, permettent de préciser la recherche de l’utilisateur, pour trouver plus facilement ce qu’il cherche. C’est exactement de cette manière que nous procédons pour rédiger vos contenus. Nous nous demandons : « Qu’est-ce que les visiteurs vont taper dans la barre de recherches pour trouver ce texte ? ». Ainsi, nous savons quels mots-clés de la longue traîne ajouter au texte.

Le rôle de ces mots-clés primordiaux est donc de faire évacuer un peu le trafic pour favoriser l’apparition de vos contenus en première page des résultats de recherches (SERP). De cette manière, un utilisateur cherchant une information sur le “SEO On-page “, en tapant cette requête, trouvera plus facilement votre article dans les recherches. Google va repérer ces termes dans votre texte (encore mieux s’ils sont optimisés avec les balises “Strong” mais ceci est un autre sujet !).

Maintenant que Google sait précisément sur quelle requête vous positionner pour permettre aux visiteurs de trouver facilement votre article, il faut lui dire : “Hey, mon article est super pertinent pour les utilisateurs qui cherchent des informations sur le “SEO On-page ! “. Nous travaillons ça avec le troisième type de mots-clés.

3. Les mots-clés sémantiques

Pour ceux qui se souviennent des cours de français, ces mots-clés peuvent faire partie du « champ lexical ». Comme les cours remonte un peu pour certains, alors nous vous expliquons ça : Le champ lexical est une liste de mots qui se rapportent au même sujet. Ils comprennent des mots gravitant autour du sujet (avec une certaine proximité tout de même !) et des synonymes.

Ces mots-clés sémantiques nous permettent d’enrichir la rédaction de vos contenus et d’apporter de la diversité dans le vocabulaire. Mais la redondance de mots dans vos textes plaît rarement à vos lecteurs, car il devient trop lourd et Google pourrait se dire que le rédacteur web a essayé de sur-optimiser le référencement de votre texte. Pour plaire à Google, tout est dans la mesure !

Pour les moteurs de recherches, le champ lexical est le moyen principal pour leur signaler que votre texte est d’un bon niveau de pertinence par rapport à la requête principale ciblée.

La sémantique des textes est l’un des aspects que nous adorons travailler, car pratiquer le contenu web nécessite de la créativité pour séduire Google, et le champ lexical permet vraiment de travailler cette partie de la création du contenu.

Ces différents mots-clés sont donc complémentaires et nous permettent, en les combinant, de doper davantage votre place dans les résultats de recherches.

Ensuite, pour des textes plus particuliers, nous avons le choix d’y ajouter trois autres types de mots-clés spécifiques.

ut Aenean consequat. id et, Phasellus amet, vel, ut Curabitur ante. commodo